mardi 4 octobre 2016

Lettre aux adhérents N° 8 – Roch Hachana 5777

Chers amis,

Il est juste temps de vous envoyer cette lettre, à la veille du nouvel an 5777, où le peuple juif fête la création et invite à la partager avec toute l’humanité, dans la fidélité à la Promesse de Celui qui ne peut pas se déjuger.


L’Eglise Catholique et la Fédération Protestante de France se sont à nouveau unies pour encourager toutes leurs paroisses à envoyer une affiche ou des cartes de vœux à leurs amis de la synagogue.


La diffusion était accompagnée du petit texte d’explication suivant : La fête de Roch Hachana, littéralement « tête de l’année », est la fête du Nouvel An. Elle dure deux jours et marque le commencement de l’année religieuse.On se souhaite une « bonne année » (chana tova), douce comme la pomme trempée dans le miel. Et l’on mange volontiers des aliments pleins de douceur.


Mais cette fête, anniversaire de la création du monde et de l’homme, est aussi une fête austère : elle rappelle à l’homme son statut de créature soumise au jugement de Dieu qui l’inscrira ou non dans le « livre de vie ». C’est pourquoi on se souhaite, en ces premiers jours de l’année, une bonne « inscription ».


La sonnerie du chofar, corne de bélier, exprime bien la gravité de cette fête, tout en invitant l’homme à sortir de sa torpeur. 


C’est le temps du bilan et de l’examen de conscience pour l’année écoulée. Roch Hachana ouvre une période de dix jours, les « dix jours austères » qui conduit jusqu’à Yom Kippour, le jour du Grand Pardon. Pendant ces dix jours, chacun est invité à faire « techouva » c’est-à-dire un retour vers le frère, vers D.ieu et vers soi -même.


Elle était complétée d’une proposition de prière à insérer dans les intentions dominicales :En cette période des fêtes juives d’automne, prions pour nos frères aînés dans la foi.Pour qu’ensemble, juifs et chrétiens, nous prenions davantage conscience de notre patrimoine spirituel commun.


Pour que nous sachions le faire fructifier, au service de la paix, pour tous nos frères en humanité, prions le Seigneur.


Ces manifestations d’amitié sont importantes et leur régularité indispensable, raison pour laquelle notre association soutient leur diffusion. Elles pourraient concourir à inscrire peu à peu cette fête dans les traditions contemporaines de tous les frères en humanité, afin que se développe l’idée qu’elle n’est pas seulement celle des juifs que les autres salueraient simplement par sympathie, même fraternelle.


En effet, si leur vocation est de témoigner des liens éternels de D.ieu avec l’humanité, en perpétuant les prières ancrées dans l’Alliance, les juifs n’aspirent peut-être qu’à être soutenus par toutes les nations dans cette lourde et singulière mission qui leur a été confiée sur terre. Cela concerne en premier lieu les chrétiens auxquels, par Jésus, a été ouvert le chemin de vérité et de vie, pour qu’ils contribuent par eux-mêmes au salut de l’humanité dans la Création, en s’appuyant sur les racines vivantes qui les nourrit.Chana Tova et bonne inscription à tous !
Notre groupe local a repris ses activités dès la rentrée, avec une réunion du Conseil d’administration le 5 septembre et, le 22 suivant, la conférence de Jacqueline Cuche, présidente de l’AJC de France, faisant un bilan et dessinant des perspectives sur le dialogue judéo-chrétien. Ceux qui n’ont pas pu y assister trouveront l’essentiel de son propos dans le N°407 de la revue Sens (Juillet-Août 2016) et s’ils ne sont pas abonnés, nous avons quelques exemplaires en vente à leur disposition.


Durant l’été, certains d’entre nous ont pu assister à la 4ème session « Découvrir le Judaïsme, les Chrétiens à l’écoute » qui s’est tenue cette année à Paray-le-Monial, en plein cœur d’un rassemblement des jeunes de 25 à 35 ans de la Communauté de l’Emmanuel. Ce fut l’occasion d’ouvrir largement l’auditoire du dialogue judéo-chrétien (jusqu’à 400 participants), qui était d’une particulière intensité cette année (comme vous pourrez le constater en parcourant le site AJCF par ce lien) et pour notre groupe d’établir de nouveaux contacts avec cette génération dont certains, venant de Saint-Germain et environs,  nous ont déjà rejoints.


Vous trouverez de nombreuses images vidéo de cet événement qui fera date, provenant d’une équipe de journalistes préparant un documentaire sur le dialogue judéo-chrétien, qui sera diffusé sur Kto pour Pentecôte 2017. Ce projet étant soutenu par l’AJCF, nous vous invitons à ouvrir ce lien pour apporter une participation qui leur permettra de financer leur projet.
Notre saison 2016-2017 étant donc ouverte, il nous reste à terminer le programme de nos prochaines conférences que vous pouvez d’ores et déjà prévoir dans votre agenda :

  • Le mercredi 16 novembre 2016, nous accueillerons le Père Marc Rastoin, sj, traducteur officiel de Daniel Boyarin dont nos groupes de lecture avaient consacré une session sur Le Christ Juif. Le sujet et le lieu restent à définir et une invitation vous sera envoyée dès que possible.
  • Le mardi 7 mars 2017, c’est le Rabbin Rivon Krygier qui nous fera l’honneur de venir à Saint-Grermain, pour nous enseigner sur les différents courants du judaïsme, que beaucoup d’entre vous nous ont demandé de mieux comprendre.
  • Deux autres conférences sont envisagées en janvier et en avril ou mai 2017 et nous vous rappelons la date du mercredi 14 juin 2017 pour notre Assemblée Générale 2017 lors de laquelle nous fêterons les 5 ans de notre groupe local.
*Nous espérons que ce programme vous conviendra et nous donnera l’occasion de vous revoir, accompagnés de vos amis auxquels vous aurez pu montrer tout l’intérêt de venir nous rejoindre pour poursuivre ce dialogue qui nous apporte tant.

En toute amitié.


Pour l’association,


Pascal CLICQUOT de MENTQUEPrésident


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire