jeudi 11 octobre 2018

Conférence du 7 novembre 2018 - L'eau au Proche-Orient


Dans un Moyen-Orient où les besoins croissants d’une eau naturellement rare souffrent de difficultés d’approvisionnement aggravées par les conflits, Israël est parvenu à développer une gestion économe de cette ressource, lui permettant de s’affranchir du durcissement climatique.
Vous pouvez écouter la conférence en cliquant sur ce lien.
Nouveau !
Retranscription de la même conférence réalisée à Versailles le 13 mars 2017 par ce lien
avec l'aimable autorisation du site M@batim


Plutôt que d’en faire un enjeu de guerre, Norbert Lipszyc, ingénieur des Mines spécialisé en géopolitique de l’eau, nous montrera comment une hydro-diplomatie de paix est possible par un partage des savoir-faire entre les acteurs de la région.   Véronique Hauptschein témoignera sur des réalisations de coopérations qu’ont pu observer des journalistes français, lors d’un voyage organisé avec le B'naï B'rith France.
En raison du climat, du peu de ressources en eau, de l'accroissement des besoins et des guerres qui détruisent des infrastructures, les populations du Moyen-Orient souffrent de pénurie d'eau. Israël, par une politique volontariste a mis en place une économie durable de l’eau et a réussi à affranchir sa population des fluctuations climatiques.
L'eau est un besoin vital. Les acteurs régionaux sont condamnés à s'entendre, c'est ce qu'on appelle l'hydro-diplomatie. Des savoir-faire existent pour faire de la région une zone de prospérité. Et pourtant on entend parler de guerre de l’eau, y aura-t-il la paix grâce à l'eau ?


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire