mardi 21 janvier 2020

Invitation Conférence - Paul, entre Abraham et Moïse - Jeudi 27 février 2020


L’apôtre Paul, Juif de naissance, membre des Pharisiens, converti au Christ sur le chemin de Damas et structurant par ses épîtres le christianisme, occupe une position singulière dans l’histoire des relations entre juifs et chrétiens. Se montrant le digne élève de Rabban Gamaliel et déployant des connaissances très fines de la Torah écrite dont il commente les grands récits, il est une source d’études passionnantes pour les juifs.
Mais Paul ne s’appuie-t-il pas plus sur Abraham que sur Moïse ?
Dans le sillage du théologien Jacob Taubes, le rabbin Rony Klein nous montrera comment saisir cette fine dialectique nouant et séparant à la fois le judaïsme et le christianisme.



L’apôtre Paul occupe une position tout-à-fait singulière dans l’histoire des relations entre judaïsme et christianisme. Juif lui-même de naissance, disciple de Rabban Gamliel, membre donc de la secte des Pharisiens, il se convertit assez brusquement à la « nouvelle religion » sur le chemin de Damas. Ses épîtres sont considérées généralement comme le moment inaugural, sur le plan théologique, du christianisme. Pour les Juifs, ces épîtres sont des textes passionnants, puisque Paul s’y montre en effet le digne élève de son maître Rabban Gamliel, déployant des connaissances très fines sur le plan de la Torah écrite. Il élabore un commentaire sur les grands récits de la Torah, surtout l’histoire des Patriarches et l’événement du Don de la Torah au Sinaï. Dans cette conférence, nous reviendrons sur la position décisive de Paul vis-à-vis à la fois d’Abraham et de Moïse. Nous voudrions soutenir, grâce notamment au théologien Jacob Taubes, qu’il opère un retour à Abraham, en-deçà de Moïse, et que ce retour s’opère par un geste de rivalité avec Moïse visant à se substituer à lui comme « fondateur ». Comprendre le geste de Paul entre Abraham et Moïse, c’est donc saisir la fine dialectique qui noue et sépare à la fois les deux religions, le judaïsme et le christianisme.

Vous pouvez écouter la conférence en cliquant sur ce lien.


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire